France-Culture : Radiographies du coronavirus

Quand le pouvoir réglementait la vente de restes alimentaires pour éviter les empoisonnements

Date : mar. 09 juin 2020 09:01
Auteur : France Culture
Quand le pouvoir réglementait la vente de restes alimentaires pour éviter les empoisonnements - C'était à la mode | Au XVIIIe siècle, les regrattières revendent aux Parisiens les plus pauvres les restes des tables de la noblesse et de la bourgeoisie tandis que les pâtissiers rachètent des restes de viande - quelquefois avariés - pour garnir leurs pâtés en croûte. Forcément, la méfiance des consommateurs s'installe, rendant nécessaire l'encadrement de cette pratique commerçante, une réglementation restée en vigueur jusqu'au XIXe siècle...