France-Inter : L'enquête de Secrets d'Info

Soupçons de radicalisation : un policier suspendu saisit la justice

Date : ven. 24 janv. 2020 07:20
Auteur : Jacques Monin
Un capitaine de police musulman a été désarmé puis suspendu par l’administration en réponse à la tuerie perpétrée à la préfecture de police le 3 octobre 2019. Ce chef de groupe, qui assurait le suivi des personnes condamnées pour terrorisme, a porté l’affaire en justice. Il dénonce des mesures discriminatoires.