RTL : Ça peut vous arriver

Son véhicule acheté d'occasion était en fait classé comme "irréparable"

Date : mer. 02 sept. 2020 11:30
Auteur : Julien Courbet
Le 27 juin 2017, Amélie achète un véhicule d'occasion chez un professionnel pour la somme de 14.990 euros (reprise de son ancienne voiture comprise). Elle en est plutôt satisfaite. Mais six mois plus tard, alors qu'Amélie circule sur une voie express, elle heurte accidentellement une jante abandonnée au milieu de la chaussée. Même si sa voiture n'est que légèrement endommagée, elle n'a pas d'autre choix que de la faire remorquer. Son assurance mandate tout de suite un expert. Et quand celui-ci revient vers Amélie, c'est le coup de massue... L'expert lui annonce que le véhicule présente une réparation de fortune suite à un grave accident remontant à 2015. Les dégâts étaient tels que la voiture avait été classée comme irréparable. Le véhicule étant porteur d'une interdiction de rouler, Amélie n'aurait même pas dû pouvoir l'immatriculer !