France-Inter : L'invité de 7h50 du week-end

"Quand les victimes parlent, on continue à contester leurs paroles", regrette la ministre Aurore Bergé

Date : sam. 25 mai 2024 07:58
Auteur : Ali Baddou, Marion L'hour
La ministre réagit à la tribune signée cent personnalités, dont de nombreuses actrices, demandant une loi intégrale contre les violences sexuelles en France.
France-Inter : Quand les victimes parlent, on continue à contester leurs paroles, regrette la ministre Aurore Bergé